L’assurance loyers impayés : garanties, coûts et conseils pour les propriétaires bailleurs

En tant que propriétaire bailleur, la crainte des loyers impayés est souvent présente. Pour se prémunir contre ce risque, il est possible de souscrire une assurance loyers impayés. Cet article vous donnera un aperçu des garanties offertes, des coûts associés et des conseils pour bien choisir votre assurance.

Les garanties de l’assurance loyers impayés

L’assurance loyers impayés, également appelée garantie loyers impayés (GLI), est destinée à protéger les propriétaires bailleurs contre le risque d’impayés de leurs locataires. Cette assurance offre plusieurs garanties :

  • La prise en charge des loyers impayés : en cas de défaillance du locataire, l’assureur rembourse les sommes dues au propriétaire jusqu’à la fin du contrat de location ou jusqu’à l’expulsion du locataire.
  • Le remboursement des charges et taxes non payées : certaines assurances couvrent également le non-paiement des charges locatives et des taxes d’enlèvement des ordures ménagères.
  • L’indemnisation des détériorations locatives : en cas de dégradation du logement par le locataire, l’assurance peut prendre en charge tout ou partie des réparations nécessaires.
  • La prise en charge des frais de contentieux : l’assureur peut également couvrir les frais liés à la procédure de recouvrement des impayés et à l’expulsion du locataire.

Les coûts de l’assurance loyers impayés

Le coût de l’assurance loyers impayés varie généralement en fonction du montant du loyer et des garanties choisies. Il s’exprime souvent en pourcentage du loyer charges comprises. Ainsi, le tarif moyen se situe entre 2 % et 4 % du montant du loyer charges comprises. Par exemple, pour un loyer de 1000 € charges comprises, la cotisation annuelle se situera entre 240 € et 480 €.

A découvrir également  L'assurance cyber-risque : couverture, enjeux et conseils pour protéger son entreprise

Il est important de noter que le coût de cette assurance est déductible des revenus fonciers dans le cadre de la déclaration d’impôts sur les revenus perçus au titre des locations. Ainsi, souscrire une assurance loyers impayés peut avoir un impact positif sur la fiscalité du propriétaire bailleur.

Conseils pour bien choisir son assurance loyers impayés

Pour bien choisir votre assurance loyers impayés, il est important de comparer les offres en tenant compte de plusieurs critères :

  • Les garanties proposées : assurez-vous que les garanties sont adaptées à vos besoins. Par exemple, si vous louez un logement meublé, vérifiez que les détériorations du mobilier sont également couvertes.
  • Les plafonds de garantie : vérifiez les montants maximum pris en charge par l’assureur pour chaque garantie. Par exemple, certains contrats peuvent limiter la prise en charge des loyers impayés à 12 ou 24 mois.
  • Les franchises : certaines assurances incluent une franchise, c’est-à-dire une période pendant laquelle les garanties ne s’appliquent pas. Il est important de connaître cette durée et d’évaluer son impact sur votre situation financière.
  • Le délai de carence : il s’agit du délai entre la souscription du contrat et la mise en place effective des garanties. Plus ce délai est court, mieux c’est pour le propriétaire bailleur.
  • Les conditions d’éligibilité des locataires : certaines assurances exigent que les locataires présentent des garanties financières spécifiques (revenus minimum, caution solidaire, etc.). Assurez-vous que ces conditions sont compatibles avec le profil de vos futurs locataires.

Pour trouver l’assurance loyers impayés la plus adaptée à vos besoins, n’hésitez pas à utiliser des comparateurs en ligne ou à solliciter l’aide d’un professionnel du secteur (agent immobilier, gestionnaire de patrimoine…).

A découvrir également  L'assurance flotte automobile : garanties, coûts et enjeux pour les entreprises

En résumé, l’assurance loyers impayés est un outil précieux pour les propriétaires bailleurs qui souhaitent se prémunir contre le risque d’impayés de leurs locataires. Les garanties offertes sont variées et peuvent inclure la prise en charge des loyers impayés, des charges et taxes non payées, des détériorations locatives et des frais de contentieux. Le coût de cette assurance varie en fonction du montant du loyer et des garanties choisies, avec un tarif moyen compris entre 2 % et 4 % du loyer charges comprises. Pour bien choisir votre assurance, il est important de comparer les offres en tenant compte des garanties proposées, des plafonds de garantie, des franchises, du délai de carence et des conditions d’éligibilité des locataires.