Créer une entreprise avec l’aide de Pôle emploi : les dispositifs à connaître

De plus en plus de Français se tournent vers l’entrepreneuriat pour donner un nouvel élan à leur carrière. Si vous êtes demandeur d’emploi et que vous songez à créer ou reprendre une entreprise, sachez que Pôle emploi met en place différentes aides pour faciliter votre démarche. Des dispositifs financiers aux accompagnements personnalisés, découvrez les mesures mises en place par Pôle emploi pour soutenir la création d’entreprise.

Les aides financières proposées par Pôle emploi

Parmi les aides financières destinées aux demandeurs d’emploi souhaitant créer ou reprendre une entreprise, plusieurs dispositifs sont proposés par Pôle emploi :

  • L’ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise) : cette aide permet au demandeur d’emploi de bénéficier d’une exonération partielle des charges sociales pendant un an. Pour y prétendre, il faut être inscrit comme demandeur d’emploi et remplir certaines conditions liées à la nature du projet et au statut du créateur.
  • L’ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise) : cette aide consiste en un versement sous forme de capital, représentant 45% des droits restants au titre de l’allocation chômage. Pour en bénéficier, le demandeur doit avoir obtenu l’ACCRE et renoncer au versement des allocations chômage pendant la durée de versement de l’ARCE.
  • Le NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’Entreprise) : ce dispositif propose un prêt à taux zéro, sans garantie ni caution personnelle, pouvant aller jusqu’à 10 000 euros. Il est réservé aux demandeurs d’emploi, bénéficiaires de minima sociaux ou ayant moins de 26 ans.
A découvrir également  Les règles à suivre en matière de congé parental

L’accompagnement personnalisé par Pôle emploi

En plus des aides financières, Pôle emploi propose également un accompagnement personnalisé pour soutenir les demandeurs d’emploi dans leur projet de création ou de reprise d’entreprise :

  • Le diagnostic et l’évaluation du projet : lors d’un entretien individuel avec un conseiller Pôle emploi, le demandeur présente son projet et ses motivations. Le conseiller évalue alors la faisabilité du projet et oriente le demandeur vers les dispositifs les plus adaptés à sa situation.
  • Le suivi et l’appui technique : tout au long du processus de création ou de reprise d’entreprise, le demandeur bénéficie d’un appui technique et méthodologique pour mener à bien son projet. Cela peut inclure des formations spécifiques, des conseils en gestion d’entreprise ou encore l’accès à des outils numériques dédiés.
  • Le réseau des partenaires : Pôle emploi travaille en étroite collaboration avec de nombreux partenaires locaux (chambres consulaires, réseaux d’accompagnement, etc.) pour proposer aux demandeurs d’emploi un accompagnement complet et adapté à leurs besoins.

Les conseils pour bien préparer son projet de création d’entreprise

Pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté, il est important de bien préparer votre projet avant de solliciter l’aide de Pôle emploi. Voici quelques conseils pour bien démarrer :

  • Effectuer un bilan personnel et professionnel : avant de vous lancer dans la création d’une entreprise, prenez le temps d’évaluer vos compétences, vos motivations et vos contraintes personnelles. Cela vous permettra de cibler les secteurs d’activité qui vous correspondent le mieux.
  • Réaliser une étude de marché : afin de valider la faisabilité et l’intérêt économique de votre projet, il est essentiel d’étudier attentivement le marché sur lequel vous souhaitez intervenir. Analysez la concurrence, les tendances du secteur, les besoins des clients potentiels et les opportunités de développement.
  • Élaborer un business plan solide : le business plan est le document clé qui présente votre projet et ses perspectives financières. Il doit être détaillé, réaliste et convaincant pour rassurer vos partenaires financiers et faciliter l’accès aux aides proposées par Pôle emploi.
  • S’informer sur les réglementations en vigueur : en fonction du secteur d’activité que vous avez choisi, assurez-vous de respecter toutes les réglementations en vigueur (normes sanitaires, environnementales, etc.) et de vous acquitter des formalités administratives nécessaires à la création de votre entreprise.
A découvrir également  Les règles à suivre en matière de formation continue

Les chiffres clés sur l’entrepreneuriat et Pôle emploi

Selon les données fournies par Pôle emploi, près de 200 000 personnes inscrites comme demandeurs d’emploi ont créé ou repris une entreprise en 2020. Parmi eux, plus de 80% ont bénéficié d’une aide financière et/ou d’un accompagnement personnalisé proposés par Pôle emploi. Les secteurs les plus prisés par ces nouveaux entrepreneurs sont les services aux entreprises, le commerce et l’artisanat.

Si la création d’entreprise constitue un véritable levier pour retrouver un emploi, il est important de souligner que le taux de pérennité à trois ans des entreprises créées avec l’aide de Pôle emploi est légèrement supérieur à la moyenne nationale (69% contre 66%). Cela démontre l’efficacité des dispositifs mis en place et l’intérêt pour les demandeurs d’emploi de se tourner vers l’entrepreneuriat.